Travail d’émail et de gravure sur plaques de verre  extra  clair

De formation scientifique, mes recherches m’ont amenée dans un univers de dessins d’astronomie, mathématiques, écritures, gravures rupestres, graphes anciens de la sphère céleste ou schémas des dernières découvertes de la physique.

Les plaques de verre sont d’abord entièrement émaillées de noir, puis après une première cuisson basse température je procède au retrait de l’émail par grattage, gravure, pour retrouver la transparence .

Après cette première étape  les plaques sont cuites à haute température.

Chaque émail de couleur,  chaque feuille d’or ou d’argent est  déposé et cuit.

Certaines pièces sont ensuite thermoformées.

 

     “A la biennale de Carmaux on découvre avec le plaisir de la nouveauté Martine Bruggeman qui nous a mis sous le charme de son travail de gravure sur verre .

Sa première exposition  révèle talent et maîtrise dans la conception et la réalisation, et le musée de La Bourboule exposera dès cette année 2014 l’une de ses pièces .”

Daniel Poux

 

   “…La qualité plastique liée à une technique affirmée du travail du verre interpelle.

Les motifs, qu’ils soient astronomiques, géométriques, mathématiques ou inspirés de l’origine des écritures, sont organisés, je ne dirai pas de façon scientifique, mais de façon sensible, esthétique, utilisant la transparence du verre comme support. Le relief sur certains panneaux ajoutant à la cosmogonie de l’ensemble.  …”

Raoul Cuadrado